Portrait d’entreprise: Agri-Marché, semer l’entrepreneurship

 

Il  y a 100 ans, le grand-père Brochu ouvrait son magasin général à Saint-Henri. Aujourd’hui, ses petits-enfants sont à la tête de cinq meuneries et de 400 employés. Et ils sont bien placés pour connaître les défis de la relève dans le secteur agroalimentaire.

La principale activité d’Agri-Marché est l’alimentation animale. En d’autres termes, ils nourrissent les animaux qui à leur tour, approvisionnent nos assiettes. Protéines, énergie, acides aminés… Tout est calculé pour assurer une santé et un rendement optimaux aux porcs, vaches et volailles.
agrimarche-profil-11

 

« Ils sont quasiment mieux nourris que nous ! », plaisante Patrice Brochu, qui a pris la présidence de l’entreprise en 2007.

« Nous employons trois nutritionnistes pour la recherche et le développement. Nous devons constamment améliorer les recettes. L’innovation fait partie de notre ADN ; nous sommes condamnés à nous renouveler sans cesse. »

Agri-Marché a notamment contribué aux premiers œufs Omega 3 au Québec, en agissant sur la composition de leur gras. Ils ont aussi été précurseurs dans l’utilisation de la drêche, sous-produit de la distillation du maïs, pour nourrir les animaux à moindre coût.

De grand-père à petit-fils

Bien du chemin a été parcouru depuis que Joseph-Napoléon Brochu a fondé l’entreprise en 1913. Après avoir lancé sa première meunerie d’alimentation animale en 1954, il a transféré l’entreprise aux plus jeunes de ses quatorze enfants, Donald qui l’a confiée à son tour à Patrice, son frère Jean-Pierre et sa sœur Guylaine. La quatrième génération commence tout juste à pointer son nez.

« Nous avons pour projet d’intégrer nos enfants dans l’entreprise », dit Patrice. « Nous les impliquons déjà dans les opérations, mais aussi au conseil d’administration à titre d’observateurs. »

Patrice Brochu connaît bien le sujet, car c’est sa propre histoire. Il était trop jeune pour assister au premier transfert à son père Donald, mais il sait à quel point le sien a été mûrement réfléchi.

« Ça ne se fait pas du jour au lendemain sur le coin d’une table. Il faut avoir une vision et le préparer avec des étapes définies. Ça nous a pris dix ans entre le moment où la décision a été prise et la date où mon père s’est retiré », témoigne-t-il.

Prendre le temps d’apprendre

En effet, la volonté ne suffisait pas : il fallait aussi développer une bonne dose d’expertise. Patrice Brochu a commencé par aller chercher un baccalauréat en administration, puis il a gravi tranquillement les échelons. C’est là qu’il a compris les défis et pressions uniques d’une entreprise agroalimentaire comme la sienne.

« Notre marché fluctue en fonction de plusieurs facteurs. Il y a bien sûr la météo, mais aussi la bourse qui établit le prix du grain et du porc. Si par exemple, on prend des risques avec de nouveaux produits et les marchés baissent au même moment, la marge de crédit peut grimper vite ! », explique-t-il.

« Pour traverser cela, il faut beaucoup de confiance. La Banque Nationale comprend notre marché local, alors ils trouvent des solutions rapidement. Si on devait monter à Montréal auprès de gens qui ne nous connaissent pas, certains projets ne seraient jamais passés. »

André et Donald Brochu, eux, ne s’en soucient plus. Ils ont bien mérité leurs retraites, mais ils n’ont pu s’empêcher de repartir dans de nouvelles aventures : ils opèrent maintenant une cabane à sucre !

« Quand la réussite est là, c’est le fun de diriger une entreprise », confie son fils. « Je n’ai pas l’impression de travailler. Parfois c’est difficile, mais chaque fois que l’entreprise grossit, c’est une victoire extraordinaire. »

Agri-Marché en bref

Nombre d’employés : 400

Année de fondation: 1913

Lieux: Saint-Isidore (siège social), cinq meuneries au Québec et en Ontario

Activités:

  • Alimentation pour les animaux d’élevage
  • Commerce de grain
  • Élevage de porcs et de volailles

Site Web : agri-marche.com

Source: jecomprends.ca – 

Leave a Comment

Name*

Email* (never published)

Website

Partenaires officiels:

 

 

En collaboration: